Le Téléphérique,
un patrimoine historique

histoire L'histoire

Bien avant le téléphérique

Le premier transport au Salève a été imaginé par Maurice Delessert, administrateur du train à crémaillère du Salève. Et oui ! il était possible dès 1893 de monter au Salève en train. La ligne a été ensuite améliorée et une connexion directe depuis Genève permettait en l’espace de 2h00 depuis le centre de la ville d’atteindre le sommet.

1893

L'inauguration

Le projet par câble voit finalement le jour le 5 aout 1932. Une période faste s’ouvre au téléphérique, jusqu’en 1940. En l’espace de 8 minutes, le téléphérique rivalisait le voyage de 2h00 du train à crémaillère.
La seconde guerre mondiale et l’ouverture des routes (sans compter le règne naissant de l’automobile) auront raison de la survie du téléphérique, qui faute de moyen, cessera son exploitation en 1975.

1932

1975

La renaissance du téléphérique

Par une volonté politique franco-suisse, le téléphérique laissé à l’abandon,renait et est restauré en 1984. Sa gestion politique et son financement d’investissement est géré par le GLCT (groupement local de coopération transfrontalière) composé du canton de Genève, d’Annemasse Agglo et de la commune de Monnetier-Mornex. Les résultats de cette union politique et financière sont indéniables : 90 000 voyages en 2005, et près de 290 000 en 2018.

1984

Le Téléphérique du Salève aujourd'hui

Depuis 2013, c’est le groupement « Groupe RATP, les Transports Publics Genevois et COMAG » qui assure la gestion du service en lui donnant un nouveau souffle et une nouvelle image commerciale et technologique.

2013

On célèbre Le 2 millionième voyage

En 2017, le Téléphérique célèbre son 2 millionième voyage depuis 10 ans, année de création du GLCT Téléphérique du Salève, l’union politique propriétaire de l’équipement. C’est la jeune Léa de 4 ans, habitant dans la région qui détient ce titre.

2017

Un renouveau

Pour ses 90 ans, le téléphérique s’offre un lifting complet et un renouveau de son offre de service.

dès 2022, l’installation proposera :

  • un restaurant totalement panoramique ainsi qu’un belvédère à 360° au sommet de la station
  • un mur d’escalade de 20m de haut et 15m de large
  • un espace muséo de 150m²
  • un jardin botanique sensoriel
  • et bien plus encore…

Toutes les infos à découvrir ICI

2022

Téléchargez
nos audioguides

sound

1 - Bienvenue

en français

sound

2 - Dans la cabine

en français

sound

3 - Un peu d'histoire

en français

sound

4 - A l'époque

en français

sound

5 - Sur le promenoir

en français

technique Techniques

Le téléphérique utilise la technique va et vient à 2 cabines. C'est-à-dire,
une cabine descend simultanément à la montée de l’autre cabine.

La structure se compose par voies de 2 câbles porteurs de 20 tonnes
chacun et d’une longueur de 1200 m et d’un câble tracteur.

La tension sur les câbles porteurs est assurée par un
contrepoids de 90 tonnes en station supérieure et inférieure.

securite Sécurité

Les câbles doivent être complètement changés tous les 30 ans.
Cette rénovation a été réalisée lors d’un chantier pharaonique de novembre
2013 à avril 2014.

Le téléphérique suit une rigoureuse méthodologie sécuritaire. Un plan de
vérification est suivi chaque semaine, chaque mois et une grande
intervention est réalisée chaque année.